Création site internet Auray : améliorer son référencement

Création site internet Auray : Comment améliorer le référencement ?

Exercice : Sur la requête "Site Internet Auray", le site "Création-Web-56"  n'a plus un bon référencement Google et je me propose de le faire revenir en première page de Google.

En premier, choisir sa requête principale : "Site internet Auray"

Google Trends Sire Internet AurayPourquoi pas "Site web auray", "Création Web Auray", "référencement site internet" ou autres ? La réponse m'est donnée par l'outil Google trends.

Attention à choisir la France comme critère de recherche.

On constate que le mot "Internet" est un peu plus efficace que le mot "Web" dans tous les essais de requêtes.

De façon accessoire mais utile, l'outil nous donne des pistes de mots clés : "Création de site", "Site internet gratuit", "création site gratuit", "creation site internet", créer site internet"... que je m'empresse de placer de façon anodine ;)

"Référencement site internet Auray" vs "Positionnement site web Auray"

Pour ce qui sera du critère de recherche relatif au référencement, Google trends nous indiquera que "Référencement site internet" parle mieux aux internautes que "Positionnement site internet". (Le sens de ces deux mots est fort différent et dans le titre de l'article il aurait été plus juste de parler de positionnement, l'erreur est volontaire).

Analyser le positionnement dans Google sur "Site Internet Auray"

Google Monitor - Sitr internet AurayJ'utilise le petit outil gratuit "Free Monitor" de CleverStat qui va permettre de rechercher le positionnement dans Google de plusieurs requêtes et d'en suivre les évolutions.

Attention aux réglages pour ne pas se trouver pénalisé par Google qui détecterait une activité anormale. (Choisir "Safe mode")

Écrire un article consacré à la requête principale

Ecrire article creation sitz internet aurayCet article ou page sera rédigé pour le moteur de recherche, mais devra être lisible correctement par un internaute.

Notre requête principale (ici "Site Internet Auray") doit se trouver dans le titre, dès le début, puis dans les premiers sous-titres et dès le début des premiers paragraphes, voire en caractère gras.

Le reste de l'article est conçu pour nous apporter l'opportunité de "placer" des mots utiles : Création, positionnement, référencement...

Le tout en restant lisible par l'internaute, c'est à dire en bon français, et d'une longueur suffisante.

Premier dans Google

Un autre exemple de cette technique toute simple est donnée par mon article "Premier dans Google"  qui se trouve dans les premières positions depuis plusieurs années, sur une requête très concurrentielle. Voyez comment l'article est construit "pour" Google !

La première place n'est plus la meilleure

Au passage, et contrairement à ce qui se produisait il y a quelques années, la meilleure place n'est plus la première, mais une place variable comprise entre la deuxième et la cinquième.

Quelques fautes d'orthographe

Une petite astuce : Si l'article doit être rédigé en bon français, il peut être utile de loger quelques fautes d'orthographe courantes qui correspondront par exemple aux fautes de frappe des internautes. Il faudra loger ces quelques fautes en des endroits discrets, comme des commentaires, des balises ou titres d'images...

On trouve sur le Net des générateurs de fautes".

Le générateur de www.outil-seo.info propose la liste suivante.

Mot clé : site internet auray : Fautes de frappe courantes :
qite internet auray - dite internet auray - sute internet auray - sote internet auray - sire internet auray - siye internet auray - sitz internet auray - sitr internet auray - site unternet auray - site onternet auray - site ibternet auray - site inrernet auray - site inyernet auray - site intzrnet auray - site intrrnet auray - site inteenet auray - site intetnet auray - site interbet auray - site internzt auray - site internrt auray - site interner auray - site interney auray - site internet zuray - site internet ayray - site internet airay - site internet aueay - site internet autay - site internet aurzy - site internet aurat - site internet aurau -

Il ne reste plus qu'à surveiller la remontée dans les résultats de Google

Affaire à suivre


Comment écrire un article optimisé SEO avec WordPress ?

Écrire un article optimisé SEO

Écrire un article optimisé SEO avec WordPress est assez facile. Nous allons voir cela en quelques étapes :

Écrire un article

Bien sûr, il vous faut écrire un article, un véritable article avec plan, brouillon, illustrations...

Écrire un articleÀ ce niveau, je précise que ce ne doit jamais être du copié-collé d'un article existant ; même en changeant beaucoup de mots, Google repèrera le plagiat et vous risquez fort d'être pénalisé.
Ensuite, il n'est pas nécessaire d'écrire un article concernant le thème principal de votre site. il est plus judicieux de fournir du contenu sur un sujet annexe, un commentaire d'exposition, une technique ciblée de votre métier, l'idéal étant d'offrir un contenu gratuit et intéressant, sans proposition commerciale.

Même si l'article est loin de la thématique de votre site, il générera des visites et si Google juge que cet article présente un intérêt pour certains internautes, il montera la note globale de l'ensemble du site, vous aidant ainsi à vous positionner pour vos autres mots clés importants.

Quoi qu'il en soit, écrire un article est plus difficile qu'il n'y paraît, c'est surtout une question de temps que l'on sous-estime souvent.

Choisir les mots clés

Bien choisir ses mots clésVos clients ou lecteurs n'ont pas le même jargon que vous. Vous avez vos propres termes de métier qui ne sont pas ceux de vos clients.
Lorsque vous allez écrire un article, vous allez devoir utiliser le vocabulaire de vos lecteurs puisque les moteurs de recherche seront interrogés avec ce vocabulaire.
Commencez-donc par choisir un ou deux mots clés, puis avec l'outil Google trends, vérifiez et comparez chaque terme avec des synonymes.

J'explique le fonctionnement de Google Trends dans cette introduction à l'optimisation d'un article. J'y explique pourquoi j'ai choisi le mot clé "Écrire un article" plutôt que "rédiger un article" ou "rédaction d'un article".

Prenez le temps nécessaire à bien choisir votre mot-clé principal.

Les titres

Rédigez vos titres de façon à ce qu'il contienne votre mot clé principal avec la même orthographe et le plus près possible du début.
Quand je parle de titres, j'entends "Titre de la page" et premier titre du contenu, le plus souvent de niveau 2. Ces deux titres peuvent être différents mais doivent contenir le mot clé.

Note suite au commentaire de "Darknote"

bouton d'affichage des outilsPour accéder aux titres, il faut d'abord (si ce n'est déjà fait) déplier les outils d'édition par appui sur le bouton indiqué ci-contre. (clic sur l'image pour l'agrandir).

Ensuite, on sélectionne le bout de texte à transformer en titre et on va chercher dans la liste déroulante marquée "Paragraphe" le niveau de titre voulu.choisir titre 2

Rappel : le titre 1 est plutôt réservé au titre de la page configuré par défaut. Dans tout ce que vous écrivez, utilisez plutôt des titres de niveaux 2 et 3. Ici, le titre de page est "Comment écrire un article optimisé SEO avec WordPress ?" et il sera affiché en titre 1 par les réglages internes des fichiers php auxquels vous n'avez pas accès si vous ne mettez pas les mains dans le code. Le texte "Écrire un article optimisé SEO" est de niveau 2.

Le permalien

Dans votre éditeur WordPress, sous votre titre de page, se trouve le réglage du permalien. Le bouton "modifier" vous autorise à configurer l'URL de votre article. Placez-y votre mot clé. Bien qu'il soit souvent recommandé d'enlever des URL les articles et autres mots sans signification, on peut choisir de laisser un ou deux articles pour placer le mot clé exact.

Note : Le réglage du permalien n'apparaît pas tout de suite à la création de l'article, il faut d'abord que celui-ci ait été enregistré une première fois.

Positionner les mots clés

Placer les mots clés dans les titres et dans le texteReplacez ensuite ce mot clé dès le début du premier paragraphe, puis en plusieurs endroits, dans les titres de niveaux inférieurs ou dans le contenu. Si la possibilité se présente, n'hésitez pas à mettre ce mot clé en gras.

Tout ceci s'adresse au robot, mais il ne faut pas pour autant que cela devienne pénible à l'internaute, c'est une question de dosage.
Vous pouvez deviner que ce présent article est optimisé pour le mot clé "Écrire un article", j'espère que la lecture n'en est pas devenue trop pénible.


Vous pouvez aussi regarder cet article "Premier dans Google" qui est rédigé principalement à titre d'exercice.
Voyez comment il se place dans les résultats Google ou Bing en cherchant "premier dans Google".
Résultat obtenu sur un mot clé très concurrentiel et sans y passer beaucoup de temps car comme un cordonnier mal chaussé, je consacre plus de temps aux sites de mes clients qu'aux miens. :)

Vous avez certainement repéré quelques mots clés dérivés ou similaires, ou des synonymes. Il est très utile d'ajouter ses mots similaires dans le texte, je n'ai pas utilisé tout à fait par hasard les mots "rédaction d'un article" ou "rédiger un article".
Il peut aussi être efficace d'ajouter différentes formes des mots clés, d'alterner entre pluriel et singulier, voire de commettre des fautes d'orthographes volontaires.
On trouve sur le web des générateurs de fautes d'orthographe, qui proposent toute une série de variantes des mots clés, avec doublement, oubli, inversion de lettres. Voir par exemple le générateur de fautes de Outil SEO
Ceci est à utiliser avec précaution car on sait qu'une seule faute dans un site de commerce peut faire baisser de 50 % son audience. (Voir un article d'Efficastyl.)

Il y a quelques astuces pour placer discrètement quelques fautes d'orthographe : les balises "Alt" des images, ou la mise en capitales des titres permettant de placer les mots sans accents.

Note : cela va à l'encontre de la règle qui spécifie qu'on doit toujours accentuer les majuscules, mais puisque c'est pour une bonne cause SEO, nous allons fermer les yeux.

Le plugin WordPressSEO par Yoast

Nous allons maintenant utiliser le plugin WordPressSEO par Yoast.
Cet outil est une assistance à l'optimisation, il vous donne des pistes de réflexion.

Une fois installé, il affiche en dessous de votre fenêtre de rédaction d'article une zone comprenant quatre onglets : "Général, Analyse de page, Avancé et Réseaux sociaux". Nous ne nous occupons ici que des deux premiers.

Onglet général

Nous remplissons le mot clé principal, ici "Écrire un article"
Nous remplissons ensuite le titre SEO qui est sensé apparaître dans les résultats du moteur de recherche. Nous placerons le mot clé en tête de titre.
Vous remarquez qu'une indication du nombre de caractères restants disponibles apparaît, choisissez vos mots afin d'arriver à environ 65 caractères.
Vous remarquez que l'aperçu de l'extrait reflète vos modifications. Essayer d'avoir un contenu attractif.
Même chose pour la méta description, par défaut la description reflètera le début de votre article. Placez vos propres mots en soignant le style afin de donner envie aux internautes de cliquer sur votre lien plutôt que sur celui du voisin.

Ci-dessous, l'affichage théorique dans les résultats Google (pour le mot clé choisi) avant optimisation.

Écrire un article optimisé SEO : Avant utilisation du plugin WordPressSEO par Yoast


À comparer avec cet affichage obtenu après optimisation.
Écrire un article optimisé SEO : Avant utilisation du plugin WordPressSEO par Yoast


Onglet "Analyse de page"

Vous trouverez par cet onglet une série de conseils d'amélioration.

Ci dessous : l'affichage des conseils d'optimisation de l'onglet "Analyse de page" pour ce présent article.
Résultats de l'analyse par le plugin WordPressSEO par Yoast
Attention , ces conseils ne sont valables que pour le mot clé choisi.

Il ne faut donc pas tout prendre au pied de la lettre et vous pouvez avoir de mauvais résultats affichés par le plugin avec une page excellente en résultats Google.
Avoir une bulle verte ne vous ouvre pas les voies du succès, cela ne garantit pas que votre mot clé principal soit bien choisi.
En revanche, suivre tous les conseils affichés vous aidera peu à peu à acquérir une culture de bonnes pratiques d'optimisation.


Tutoriel SEO - Rédiger un article - Introduction

Rédiger un article optimisé SEO

Les buts de cet article

La rédaction d'un article WEB est très différente de la rédaction d'un texte destiné à un support papier.
Plusieurs raisons à cela :
Le support de lecture – écran, smartphone, plaquette papier – qui implique une adaptation du texte.
Le lecteur, qui dans le cas d'un article Web est souvent un robot qu'il ne faut pas négliger.

Je voudrais donc proposer un tutoriel sur l'optimisation des articles pour aider mes lecteurs à penser "WEB" lors de leur rédaction, pour les aider à mieux comprendre les tenants et aboutissants et qu'ils puissent accroître facilement leur popularité Web.

En amont : le choix d'un sujet

Comme j'ai plusieurs fois eu l'occasion de le dire sur ce site, une des clefs de la réussite est d'écrire régulièrement du contenu afin de montrer aux moteurs de recherche que le site est bien vivant.
Il ne faut surtout pas se limiter au sujet principal du site, mais choisir plutôt des sujets annexes afin d'accroître le nombre de portes d'entrée.

À titre d'exemple, une porte d'entrée importante de ce présent site est mon article "les codes ascii sans pavé numérique". Ce tout petit article – qui n'a pas vraiment de rapport avec la "Création de sites Web" – contribue à me faire bien noter par Google.

Pour notre exemple, notre sujet pourrait être :
Comment rédiger un article bien optimisé SEO (optimisation moteurs de recherche) afin de drainer du trafic sur son site.

Une fois le sujet défini, nous allons réfléchir au titre et aux mots clés associés.

Le choix du titre

La première chose à faire sera de choisir le titre et le mot (phrase) clé correspondant.

Dans un premier temps, nous pourrions penser à "écrire article optimisé SEO" et nous allons vérifier notre choix avec Google Trends.

Google trends : choisir les bons mots clés

Nous nous rendons sur la page Google trends
Exceptionnellement, bien que ce ne soit pas une bonne pratique WEB, je fais ouvrir ce lien dans une nouvelle fenêtre afin que vous puissiez mieux suivre ;).
Dans le champ de recherche, en haut de la page, on place "ecrire article" (sans accent) et on valide.
Une courbe des recherches des internautes apparaît. Elle va nous aider à déterminer quels seront les meilleurs mots à utiliser.
Il faut commencer par configurer la répartition géographique pour cibler la recherche sur la France. (Cela se passe au dessus du graphique, dans le menu "Tous les pays".)
Ensuite, dans le champ "Ajouter un terme", on peut placer "écrire un article" (avec accent).
Nous allons pouvoir ainsi vérifier l'influence de l'accent et de l'article "un". On voit que cela n'a pas beaucoup d'influence, alors autant écrire en bon français.
On va tester de la même façon "rédiger un article" puis "rédaction article", nous obtiendrons les résultats suivants :

Tableau fourni par Google Trends

On peut continuer en testant les pluriels ou divers synonymes, mais notre choix initial est validé, nous utiliserons "écrire un article".

Apparté, testez les mots "Joomla" et "Wordpress", en recherche mondiale, puis France, puis Bretagne. Je vous laisse en tirer vos conclusions... ;)

Pour la deuxième partie du mot clé "optimisation SEO", le terme devient plus technique et n'apporte pas de résultats significatifs, mais de votre côté, il conviendrait d'analyser avec Google Trends tous les termes de votre titre.

Notre mot clef principal sera donc : "écrire un article optimisé SEO", et le titre pourrait être "Comment écrire un article optimisé SEO avec WordPress ?"

Tutoriel : écrire un article optimisé SEO

Maintenant que nous avons choisi notre titre et notre mot clé principal, nous allons rédiger notre tutoriel sur l'optimisation SEO des articles.


Logiciels utiles pour écrire un article Wordpress

Quelques liens et logiciels très utiles pour écrire un article WordPress

Résumé

Votre site web WordPress est en ligne et vous avez bien compris qu'un bon positionnement dans Google nécessitait l'écriture régulière d'articles. Malheureusement, on se rend vite compte que c'est plus facile à dire qu'à faire.
Au moment de la livraison d'un site Web, je propose à mes clients de télécharger quelques logiciels utiles afin de leur faciliter l'écriture d'articles dans WordPress.

Logiciels utiles pour écrire un article WordPress : Notepad++Logiciels utiles pour écrire un article WordPress : IrfanViewLogiciels utiles pour écrire un article WordPress : RIOTLogiciels utiles pour écrire un article WordPress : Gimp



Deux axes de travail : La rédaction de texte et la mise en ligne des images.

Les textes

Deux façons de rédiger : Directement depuis l'éditeur WordPress ou en passant par un l'intermédiaire d'un logiciel de traitement de texte classique. Le choix dépendra principalement de la taille de l'article, mais indépendamment de cela, il va falloir porter attention à plusieurs choses :

L'orthographe

Il est fondamental de configurer son navigateur pour qu'il corrige l'orthographe en cours de frappe. À vous de voir comment configurer votre navigateur préféré.
Chrome : Voir la page d'aide
Firefox : Options / Avancées / Vérifier l'orthographe au cours de la frappe
Internet Explorer :

La typographie

Un point très souvent négligé par les rédacteurs en herbe : la typographie.
Je recommande de prêter une attention particulière à ce point si vous tenez à votre image de véritable professionnel.
Les fautes les plus courantes sont les espaces oubliées avant les deux-points et autres points d'exclamation ou d'interrogation, ou au contraire les espaces ajoutées avant les points ou les virgules. Il existe un correcteur typographique en ligne, merci à lui !
Pour les plus courageux, il y a aussi toute une littérature à ce sujet, comme par exemple les petites leçons de typographie de Jacques André

Remise à plat, gestion des enrichissements

Logo NotePad++Un seul logiciel indispensable : NotePad++ Il s'agit d'un éditeur de texte basique, qui supprimera tous les enrichissements (gras, italique, souligné, couleurs et tailles des polices...)
Ce logiciel va vous permettre de clarifier votre code, de tout remettre à plat. Il va vous aider à résoudre les nombreux désagréments qui se produisent lorsque, par exemple, on est adepte du copier-coller.

Un copier-coller depuis un contenu Web ou Word vers NotePad++ va se transformer en simple texte sans aucun enrichissement. Un nouveau copier-coller depuis NotePad++ vers WordPress va vous proposer un texte nettoyé, facile à structurer.

Les enrichissements (gras, italiques, couleurs...) doit être utilisés avec parcimonie.


Les images

IrfanView : Un couteau suisse très rapide

Logo IrfanViewJe conseille le couteau suisse de l'image, IrfanView, qui pourra faire beaucoup de choses. Pour aller plus loin dans la retouche d'images, je vous orienterais vers Gimp ou Inkscape, mais s'il s'agit juste de redimensionner votre image, IrfanView le fera très bien.
Sur un autre site, j'ai écris un petit article pour une prise en main rapide du logiciel IrfanView.
Note : À titre exceptionnel, je n'ai pas fait le lien vers la page officielle d'IrfanView, mais sur une page de téléchargement depuis l'université du Mans. En effet, on trouve regroupés sur cette dernière tous les éléments nécessaires à la configuration française ; Logiciel, module de traduction française et plugins.

Optimisation en série

RIOT - OptimisationVous constaterez rapidement l'utilité de préparer vos images à l'avance, ou du moins en série. Un logiciel comme RIOT vous sera particulièrement utile avec sa possibilité d'appliquer un traitement (dimensions et optimisation) sur tout un dossier d'images.

Vous déciderez de présenter vos images selon deux ou trois dimensions standard, vous placerez toutes vos images dans un dossier et vous demanderez à RIOT de retailler et optimiser l'ensemble du dossier.


Testez la calibration de votre écran

Calibration : Votre écran affiche-t-il correctement les couleurs ?

Certains clients me confient des objets à photographier afin de les afficher sur leur site. Il arrive que ces clients ne retrouvent pas sur leur écran la couleur réelle de l'objet, c'est le plus souvent un problème de calibration écran.

Quelques vérifications de couleurs

Calibration écran - Carte Vitale Exemple
Pour juger rapidement de la reproduction des couleurs de votre moniteur, je vous propose de comparer votre carte vitale avec celle-ci.

Attention, il faut vraiment placer votre carte vitale (bien éclairée) à côté de l'image car l'œil ne peut juger qu'en comparaison !


Calibration écran - Timbres poste
Vous pouvez aussi comparer la couleur de vos timbres.

Comme pour la carte vitale ci-dessus, les couleurs en ont été vérifiées sur nuancier papier Pantone puis converties en codes couleurs HTML grâce au logiciel spécifique Pantone.


Vous pouvez vérifier l'affichage des nuances de gris.

Nous avons ci-dessous trois lignes :
Dans la ligne noire, on doit percevoir quelques carrés légèrement plus clairs.
Dans la ligne centrale, on doit percevoir les délimitations de toutes les cases, mêmes les plus claires ou les plus sombres.
Dans la ligne blanche, on doit percevoir quelques carrés légèrement plus foncés.

 1 2 3 4 5 6 7 8 91011121314151617

Ce tableau est inspiré des sites "Pourpre.com" et "Ventoux-photos.com"

Variations de couleurs sur les sites Web

Malgré le soin que je porte au respect des couleurs lors des photographies d'objets pour les sites web de mes clients, il arrive que ces derniers soient déçus du résultat affiché sur leur propre ordinateur.

Cela vient-il de la prise de vue ?

De mon côté, je porte soin au respect des couleurs lors de la prise de vue. Je travaille avec des éclairages « lumière du jour », je contrôle les couleurs sur des écrans régulièrement étalonnés grâce à une sonde de calibration et je vérifie le rendu depuis de véritables nuanciers papier Pantone.
Malgré ces précautions, il reste des nuances visibles, c'est inévitable, mais je les qualifierais de très acceptables.

Cela vient-il de mon ordinateur ?

Oui, sans aucun doute.
Cela peut venir de votre navigateur ou de votre moniteur.

Côté navigateur, les réglages ne sont pas faciles à trouver ou sont même tout simplement absents. Testez le même site avec plusieurs navigateurs, vous constaterez certainement des différences.
Côté moniteur, avez-vous remarqué combien sont différentes les couleurs affichées d'un écran à l'autre dans un magasin de téléviseurs ? Cela choque lorsque ces écrans sont disposés les uns à côté des autres, mais une fois seul devant notre écran, le cerveau compense tout, transformant les blancs teintés en blancs purs et décalant les perceptions pour annuler les légères dominantes de teintes.
Maintenant, si vous placez l'objet que j'ai photographié pour vous en regard de son image sur votre site web, dans 90 % des cas, la couleur sera différente. Elle virera vers une dominante rouge, verte, jaune, bleue, violette... et sera plus ou moins pâle ou sur-saturée.

Variations de couleurs sur les écrans

Que faire ?

Du côté de la prise de vue, il ne faut surtout pas intervenir.
Prenons le cas d'une image qui serait un peu trop rouge sur votre écran. Pour près de la moitié des internautes, cette image ne serait au contraire pas assez rouge. Modifier en amont la couleur de l'objet pour qu'il s'affiche bien sur votre écran serait pire que tout car si statistiquement pour la moitié des visiteurs, la couleur serait meilleure, celle-ci serait vraiment catastrophique pour l'autre moitié.

Vous pouvez aussi tenter de calibrer manuellement votre écran - on trouve des tas de liens sur le sujet - mais l'opération est assez technique. On se retrouve facilement noyé dans un jargon difficile à assimiler si on ne dispose pas du temps nécessaire.
Il existe des logiciels permettant d'approcher une calibration correcte mais les résultats ne sont pas toujours à la hauteur du temps consacré.

Utiliser une sonde de calibration :
Si les réglages de couleurs sont importants pour votre site, il est incontournable de passer par l'utilisation d'une sonde extérieure. Croyez-moi, malgré un nombre d'heures conséquent passé à me documenter, à tester ou "bidouiller", je n'ai été pleinement satisfait du résultat que le jour ou j'ai acheté ma première sonde de calibration.

En conclusion :

Si la couleur de vos objets ou produits à mettre en ligne est fondamentale, si vous vendez de la peinture, des photographies, des bijoux, il faudra impérativement vous procurer un système de calibration. Les prix sont abordables, on trouve du matériel correct aux alentours de 200 ou 300 €.
Il sera logique aussi de vous équiper d'un bon écran.

En revanche, la plupart du temps, la présentation des couleurs est moins importante et je déconseille alors de passer trop de temps à étalonner manuellement son moniteur. Une petite heure maximum de réglages en allant par exemple sur cette page de pourpre.com
(attention, ce site est ancien et beaucoup de liens ne fonctionnent plus.)


Accroître sa visibilité Web facilement

Augmenter le trafic de son Web

La visibilité de votre site Internet est importante et vous pouvez augmenter facilement votre positionnement Google. Si l'optimisation SEO n'est pas de votre ressort, il vous reste des choses efficaces à faire, totalement à votre portée, avec juste un peu de travail.

Cela se résumera à

  • écrire souvent
  • écrire bien
  • gérer ses images
  • Surveiller vos statistiques.

Votre site est tout neuf

Votre agence Web vous a livré un site Web disposant de toutes les options nécessaires à son développement. On parle de SEO, de référencement naturel, d'optimisation, de microformats, de campagnes AdWords... le jargon est important dans le domaine du référencement.

Croissance d'une planteIl faut maintenant le faire croître, ce n'est pas uniquement une question de patience car vous avez en main un levier très efficace.

À vous de jouer !

Un petit mot sur Google

Pour ce qui suit, il faut garder à l'esprit que l'on s'adresse à la fois à des humains et (de façon détournée) à des robots.
Pour afficher notre site aux yeux d'un internaute, il faudra dans un premier temps que le robot "Google" (ou un autre) le lui suggère.

Caméra de surveillanceNon content de cela, Google enregistrera le comportement de l'internaute, mesurera et enregistrera son temps de lecture, sa navigation à travers les pages jusqu'à sa sortie définitive du site. Il reconnaitra et enregistrera aussi ses futures visites s'il décide de revenir, leur fréquence et tout un tas d'autres éléments fort utiles.

Tout cela permet à Google de mesurer l'intérêt de votre site, ce qu'on peut - par un raccourci que je ne détaillerai pas ici - formuler autrement : Google appréciera que votre site soit intéressant.

Comment rendre son site intéressant (pour Google)

À votre niveau, il s'agit d'ajouter du contenu régulier, en texte et en images.

Vous n'imaginez pas à quel point cette action assez simple augmentera votre taux de visite de façon significative.

Le texte :

Les ajouts et modifications doivent être fréquentes.

Essayez de vous fixer un planning pour des interventions hebdomadaires ou mensuelles.
Google enregistrera votre fréquence de modification car - par souci d'économie - il visite moins souvent les sites qui ne bougent pas.

Jamais de copier coller.

Au delà de toute considération d’honnêteté, et même si vous modifiez quelques termes pour le dissimuler. Google saura détecter la similarité des articles et vous risquerez l'exclusion pure et simple.

Sur quel sujet ?

PlumeNe cherchez pas forcément à écrire sur le cœur même de votre site. Il est souvent intéressant de varier les sujets pour profiter de ce que Chris Anderson nommait "longue traîne", ou pour profiter du fameux "effet papillon", une fréquentation importante sur un sujet annexe de votre site ayant tendance à en augmenter la note générale.

Optimisation du texte

Soyez vigilant à structurer votre texte en paragraphes séparés par des titres.
N'utilisez jamais les options d'enrichissement (taille de police, soulignement, couleurs...) disponibles dans l'interface graphique de votre éditeur de texte. Je ne vous autorise qu'à mettre en gras ou en italiques quelques mots judicieusement choisis, sans excès !

Placez des mots importants dans les titres et dans les premiers mots de vos premiers paragraphes, Google leur attribuera une importance particulière (mots clés).
Rédigez bref et concis, avec un seul sujet par article. Aérez le contenu, faites des paragraphes de 5 ou 6 lignes maximum.

Plus facile à dire qu'à faire ?

Bon, j'admets, ce n'est pas toujours facile d'écrire et cela représente un peu de travail. Pour ma part, j'utilise les logiciels de mindmapping, FreePlane ou FreeMind pour composer mes articles et en dégager la structure qui composera ensuite les titres du document.

Les images :

Placer des images sur un site est indispensable pour en augmenter l'attractivité ou en faciliter la lecture. C'est en outre très facile à faire, facile, trop facile parfois.

Les images trop lourdes

Une image mal gérée peut se trouver beaucoup trop lourde et pénaliser le site. Vous en vous en rendrez pas compte car elle se trouvera sans doute dans le cache de votre navigateur mais elle alourdira tellement votre page que les internautes risquent de ne pas avoir la patience de la charger (La patience d'un internaute se mesure en secondes).
Ne dépassez jamais 100 Ko par image, 20 ou 30 Ko permettant généralement un bon affichage.

Sachez que Google annonce moduler depuis quelques temps la note des sites en fonction de leur vitesse d'affichage.

Images volées

Un autre danger réside dans la facilité que l'on eut avoir à "Pomper" une image sur le Net. Les propriétaires des images que vous aurez copiées utilisent des robots scrutant la toile nuits et jours à la recherche de copies de leurs images, mêmes les plus insignifiantes. Les sommes que vous aurez alors à payer peuvent être très importantes car elles servent à rémunérer des cabinets d'avocats spécialisés qui ne vous lâcheront pas facilement.

Gérer les images en amont

Le mieux est de préparer vos images en dehors du site, d'en régler les dimensions, de les "optimiser pour le Web". Il existe des tas de logiciels pour cela, j'utilise personnellement Irfanview et RIOT, tous deux capables de travailler par paquets entiers.

Les méta-données

Outre la gestion du poids des images, il est fondamental, dans une optique de référencement, d'en remplir les méta-données. Il s'agit des champs "Alt" et "Titre". "Alt", pour "texte alternatif", permet de placer un texte de remplacement au cas où l'image ne s'afficherait pas. "Titre" contiendra le texte s'affichant au survol de la souris.
Ces deux champs, ainsi que le nom du fichier, seront enregistrés par Google et pourront vous amener des visites supplémentaires. La recherche par image prend une certaine ampleur de nos jours et vous-même n'avez-vous jamais cliqué sur une image s'affichant en haut de la page de présentation des résultats Google ?

Pas de texte en image.

Vos images ne doivent pas contenir de texte. Les moteurs de recherche ne sont pas encore capables d'analyser le contenu textuel d'une image. Si vous placez un texte dans une image, vous pouvez le considérer comme perdu.

Surveillez vos statistiques

Courbes de visites quotidiennesVous cherchez un sujet ? Surveillez vos statistiques et voyez à partir de quelles recherches les internautes sont arrivés sur votre site. Cela peut être une bonne source d'inspiration.

Surveillez aussi les statistiques de fréquentation, vous serez surpris.


Premier dans Google

Je veux un site et je veux être premier dans Google.

Positionnement GoogleCette demande d'être "premier dans Google" est presque systématique chez mes nouveaux clients.
Cette demande va de pair avec l'étonnement que manifestent ces mêmes clients lorsque je leur annonce qu'il faudra payer tous les ans pour la maintenance de leur site.
Je pense que ces clients se font une image du site Web similaire aux plaquettes commerciales imprimées ou encarts publicitaires dans la presse.

Premier dans Google, il ne suffit pas de payer.

Imaginons un instant que le positionnement dans Google dépende de l'argent qu'on y mette. Seules les grosses entreprises seraient bien placées et tous les sites non commerciaux, même les plus intéressants, se verraient relégués au fin fond de pages lointaines.
Conséquence, l'intérêt de l'internaute - qui ne passe pas tout son temps à rechercher des marques commerciales - s’amenuiserait et Google perdant tout son intérêt ne serait plus consulté autrement que comme simple annuaire.

Positionnement Google, les méthodes.

Pas de méthode universelle simple.

Si cette méthode existait, on retournerait au paragraphe précédent et Google se transformerait en un simple annuaire.
Dans la réalité, on assiste à une course incessante entre des gens qui font tout leur possible pour être bien vus de Google - par des moyens divers et parfois détournés - et les ingénieurs de Google qui cherchent à préserver l'indépendance de ce dernier dans son analyse de l'intérêt des sites.
Pour faire simple, dès qu'une astuce est trouvée par les professionnels du référencement, Google modifie son algorithme pour contrecarrer les abus possibles.

De nombreuses méthodes "techniques".

Les professionnels du référencement ont à leur disposition de nombreux outils d'analyse et de nombreuses méthodes à utiliser lors de la conception ou de l'optimisation du site.
C'est notre travail, c'est notre quotidien et c'est passionnant, mais c'est souvent un peu trop technique pour le commun des utilisateurs de sites. On parle de Référencement, de SEO (search engine optimisation - optimisation pour les moteurs de recherche).

Mais cela ne suffit pas et il reste à l'utilisateur du site une tâche importante et facile à mettre en œuvre.

Les méthodes accessibles à tous.

Google cherche à (est obligé de) mettre en avant les sites qui lui semblent correspondre le plus aux attentes des internautes.

Il suffit donc de présenter un site intéressant, avec du contenu, écrit en bon français, avec des images intéressantes mais légères. Un site comme on aime en rencontrer, avec des informations diverses et gratuites, qui n'oblige pas à s'identifier, en bref, un site généreux.

Du texte en quantité

Les mots-clés.
Il ne s'agit plus de la série de mots que l'on remplissait bêtement, il y a quelques années, dans les fameuses balises méta en tête de document HTML. La balise existe toujours mais ne sert plus à rien pour les principaux moteurs de recherche et certains vont même jusqu'à lui prêter un effet négatif.
Les mots-clés dont je parle ici sont des couples ou triplet de mots représentatifs de notre activité ou du contenu d'un article, que l'on place dans l'article lui-même, dans les titres et dans les images.

Mettre du vrai texte (surtout pas des images contenant du texte) écrit en bon français, avec des articles d'au moins 300 mots et contenant des groupes mots-clés important dès le début et dans les titres. Voyez à titre d'exemple comment pour ce présent article j'ai placé le groupe de mots "Premier dans google" que j'ai repéré dans mes statistiques comme une demande de mes visiteurs. Je l'ai placé en titre de page, en premier et deuxième titres et dès la première phrase du premier paragraphe.

Il est recommandé d'aborder aussi des sujets connexes, en ayant à l'esprit que même si cela n'intéresse pas forcément votre clientèle directe, cela pourra intéresser d'autres personnes, créer un peu de trafic supplémentaire et par là montrer à Google que votre site est intéressant. Votre note augmentera et lors d'une recherche ciblée vers votre contenu principal, votre site se placera un peu mieux.

En bon français

Faites relire vos articles ou pages, accentuez vos majuscules, respectez les règles de typographie concernant les espaces et faites attention aux participes passés.
Un conseil en passant, remplacez vos verbes de premier groupe par des verbes de troisième groupe (prendre). Ainsi, la phrase "J'ai créer un site" donnera "J'ai prendre un site" et à l'oreille, on comprendra qu'il valait mieux écrire "J'ai créé un site" ("J'ai pris un site").

Du contenu gratuit

Proposez gratuitement des informations concernant votre métier, des tutoriels, des astuces de métier. Soyez généreux, Google vous le rendra.

Des images soignées

Vos images doivent être légères, c'est à dire ne peser que quelques dizaines de kilos-octets. Il est très simple de transformer une photo d'un méga-octet en image de 50 Ko, Irfanview fait cela en trois clics.
De plus en plus, Google privilégie les sites rapides. Ne vous pénalisez pas avec des images trop lourdes.
Renseignez les balises "Alt" de vos images avec vos mots-clés, c'est très important.

Du contenu évolutif

Votre page d'actualités ne doit pas présenter comme récente une actualité d'il y a trois ans. Google a tendance à mieux noter les sites dont le contenu est mis à jour régulièrement.

En conclusion, soignez votre contenu, favorisez votre visibilité.

Sauf à confier la rédaction de votre contenu à votre prestataire Web, ce dernier, même très doué en référencement, ne pourra pas tout et le soin que vous apporterez à votre contenu aura une très forte incidence sur votre placement dans les moteurs de recherche.


Prix d'un site Internet

Quel prix pour un site Internet ?

  • Combien coûte un site Internet ?
  • Pourquoi devoir payer tous les ans ?
  • Puis-je être en premier dans Google ?

Voilà les trois questions qui me sont le plus fréquemment posées par ma clientèle de petites et moyennes entreprises.

Combien coûte un site internet ?

Réponse : Quelque part entre 500 € et 500 000 €.

Après cette réponse un peu "provoc", et pour mieux me faire comprendre, je demande à mes clients de s'imaginer rentrer chez un concessionnaire automobile :
- Combien coûte une voiture ?
On lui répondra certainement :
- Quelle type de voiture désirez-vous Monsieur ?

Il y a mille sorte de sites internet, en fait autant que de sites existants puisqu'ils sont censés être tous uniques.
Globalement, il y a les sites vitrine, sortes de cartes de visites en ligne, avec quelques pages et photos décrivant les services proposés par l'entreprise.
Il y a les sites vitrine que le client peut administrer lui-même, en ajoutant des actualités, des photographies.
La charte graphique peut être standard ou particulièrement étudiée.
Ensuite viennent des sites avec fonctionnalités particulières, locations, espaces privés...
Les sites peuvent être multi-langues.
On trouve aussi des sites de commerce, avec vente en ligne, paiement carte bancaire...

Décomposition du prix d'un site Internet

Indépendamment du type de site envisagé, il faut chiffrer la construction proprement dite, la formation éventuelle à l'administration du site par le client, l'écriture des pages et articles, la prise de photos de qualité professionnelles, le référencement...

Il est donc impossible de répondre en trois secondes à cette question. CQFD.

Pourquoi payer tous les ans ?

Beaucoup de mes clients sont étonnés de devoir payer tous les ans.
Certains assimilent la mise en place d'un site Web à la création d'une plaquette imprimée. Ce n'est pas si simple.
Outre les frais d'hébergement et de renouvellement de nom de domaine, une agence Web se doit de surveiller en permanence le bon fonctionnement des sites qu'elle réalise. Selon les systèmes de création de sites utilisés, il peut y avoir des mises à jour de sécurité aussi fréquentes que celles de Windows. On peut se retrouver confrontés à des virus ou diverses attaques.

Et qu'on ne pense pas qu'un petit site de commerçant local ne puisse pas intéresser les pirates, bien au contraire ; tous les sites Internet sont visités quotidiennement par des robots qui analysent leurs systèmes de protection. Plus un site est petit, moins il consacre de moyens pour assurer sa protection, meilleure cible il fait.
L'utilisation de plus en plus répandue de systèmes de sites gratuits (comme WordPress) permet de faire chuter les prix de construction, mais ces systèmes très répandus sont particulièrement visés par les robots pirates et ils nécessitent une surveillance constante et des sauvegardes régulières.

Quand la page d'accueil de votre site est remplacée un beau matin par le slogan d'une cyber-armée quelconque, ce n'est pas encore trop grave, mais si votre site sert de base arrière pour l'attaque d'une banque Brésilienne, il faut réagir vite ! (histoires vécues)

Être le premier dans Google ?

Le positionnement dans Google ne s'achète pas !

Cela ne pourrait pas marcher. S'il suffisait de payer pour être bien placé, seuls les riches apparaîtraient et personne n'irait plus consulter les moteurs de recherche.
Pour être bien placé, il faut simplement être à sa bonne place, crédible, s'exprimer clairement, se montrer...

Le positionnement dans Google se mérite

Un bon positionnement s'obtient peu à peu, en proposant du contenu intéressant, varié, évolutif, actualisé. Il faut attirer des internautes, montrer à Google que ceux-ci trouvent intérêt à consulter le site, à passer d'une page à l'autre, à en parler entre-eux par des systèmes de liens.
Le bon positionnement dans Google nécessite un travail régulier, que l'on nomme "travail de référencement". Il y a des techniques, un peu, il y a de l'expérience, beaucoup, et un besoin permanent d'adaptation aux critères sans cesse renouvelés des algorithmes de Google.


Moteur de recherche Google personnalisé

Comment installer sur son site un moteur de recherche Google personnalisé ?

Ci-dessous, un moteur de recherche personnalisé qui limite les résultats aux pages de ce présent site. Testez-le en recherchant par exemple le mot "Ascii".
On pourrait bien sûr limiter le domaine de recherche à une partie du site.

Installation d'un moteur de recherche Google

Tout commence ici : Accès à la page des moteurs de recherche personnalisés

Ce lien vous conduit sur une page Google pourvue d'un bouton "Créer un moteur de recherche personnalisé" - "Create a Custom Search Engine".
Création d'un moteur de recherche Google


Il vous faudra alors vous identifier ou créer un compte Google, avec la classique validation par mail.

Renseignez le nom et la description de votre moteur de recherche : Ces indications sont à votre usage, afin que vous puissiez retrouvez facilement le moteur en question quand vous en aurez plusieurs.

Renseigner les champs


Cliquez sur les "Conseils relatifs au format des URL" (Learn more about URL formatting) pour savoir comment indiquer les sites à explorer.
Ensuite, en étape 2 (Try it out), vous choisirez le style de moteur et pourrez vérifier son fonctionnement.
Réglages et tests du moteur de recherche


La troisième étape (Get the code) va permettre de récupérer un code à copier sur le site, à l'endroit adéquat.

Récupération du code


Dans le bas de la page, un lien "look and feel" conduit vers des réglages d'apparence.

Le résultat est présenté en haut de cette page.

Espérant avoir aidé, merci de m'apporter tout commentaire utile (erreurs, imprécisions orthographe...)


Protection des adresses mail

Quantités de robots circulent en aveugle sur Internet, en parcourant tous les sites pour repérer des adresses mail à intégrer dans les cibles des spams.

Comment protéger une adresse email pour qu'elle ne soit pas capturée par les robots spammeurs ?

Il existe plusieurs solutions, plus où moins efficaces, plus où moins pratiques,  les plus efficaces étant comme souvent les moins commodes.

Il n'y a pas de protection 100% fiable. Décrypter un code n'est qu'une question de moyens et de temps.

Maintenant, c'est comme pour les bagages, quel type de contenant prendrons-nous pour transporter des vêtements usés ? Prendrons-nous le même pour convoyer des lingots d'or ?

Les solutions :

Le plus efficace : Ne rien mettre sur le net, mais pas vraiment commode !

Utiliser des images en lieu et place des adresses texte. Ouvrir le logiciel de dessin, composer l'adresse, l'enregistrer en taille et format adéquat...

Utiliser des redirections d'adresses

Déformation de l'adresse du genre "Mon-nomchezhebergeurpointcom". (Attention à ne pas utiliser le mot "at" qui est trop facilement repérable par les robots.) Pas très heureux et sans doute un peu obscur pour certains utilisateurs. Pas du tout pro en tout cas.

Utilisation d'un javascript. Bien que 10 % des navigateurs n'aient pas le javascript activé, je préfère cette solution que je trouve d'un bon compromis "efficacité - commodité".

Le javascript :

On trouve sur le net de nombreuses proposition d'encodage en ligne. J'utilise personnellement un outil du site "Aspirine.org" très simple d'emploi. Deux champs à remplir,  il ne reste qu'à copier coller le script obtenu en lieu et place de l'adresse mail.

Lorsque le robot arrive sur le site et en épluche le code source, il trouve ceci :

Interrogation


[script type="text/javascript"]
<!--
var v5="";for(var y_=0;y_<382;y_++)v5+=String.fromCharCode(
("}hy'l?D)Dyl}vlz|vJtuv'c)c)Dmlyo'hC.y5.AJv{spht.ccJ
Dmlyo5zpo{c)5.[i[v[i.20c)c)3n6J6/ljhswlc)Gc)20d7bdc)c)b3n6[6/ljhswlyl977
|cclojopsh.207/{Hyhoj5_c)3n6o6/ljhswly5.kpsh}uopz|vtuv'c)q.cc.2008/
y{zi|z5c)iviEc).cc.ccDmlyo5zpo{c)D{|vlmupBl97 *-ljpshqB;=7777*-dc)c)b3n6
q6/ljhswly5.Eh6Cvq0d7b)Bx:D))Bmvy/}hy'nVD7BnVCl?5slun{oBnV2D9<0x
:2Dl?5z|iz{y/nV39
[/script]

alors que le navigateur affichera simplement