Site icon Création Web 56

Vous utilisez « OpenOffice » ? Passez vite à « LibreOffice » !

Logo LibreOffice

Résumé

Vous ne le savez peut-être pas, mais la suite logicielle libre OpenOffice.org est obsolète depuis une dizaine d’années et a été remplacée par LibreOffice.

OOo deprecated

À propos de création Web 56 (freelance internet)

Je fais de la création de sites internet professionnels depuis de nombreuses années. Je suis passé par toutes les étapes, rédaction à la main du code html dans les années 1995, sites web en tableaux puis CSS et PHP, les premiers CMS (systèmes de gestion de contenu) avec Mambo, Joomla, l’apparition du responsive design et maintenant Wordpress avec ses plugins Woocommerce et WPML.

Mes clients sont le plus souvent des petites structures, TPE ou PME, désireuses de disposer d’un site internet pour d’améliorer leur communication web, leur visibilité. Je conduis le projet web du début à la fin, m’intéressant particulièrement au référencement naturel − qui permet un bon positionnement dans les moteurs de recherche sans utiliser de services payants (Google AdWords).

Ma gamme de sites Internet va du site web vitrine à la boutique e-commerce internationale. J’accompagne mes clients dans leur stratégie digitale avec des sites personnalisables et optimisés SEO.

En savoir plus…

Introduction

Apache OpenOffice, anciennement OpenOffice.org est une vieille suite bureautique − traitement de texte, tableur, base de données, présentations, logiciel de dessin − abandonnée depuis une dizaine d’années. Les équipes de développement se sont depuis consacrées depuis à LibreOffice dont les versions se succèdent à un rythme rapide.
Votre OpenOffice.org a peut-être été installé lors de l’achat de votre ordinateur, mais si celui-ci a été mis à jour de nombreuses fois, est-ce le cas de ce logiciel dont la dernière version date de 2011 ? Sur les forums spécialisés, certaines personnes s’interrogent d’ailleurs ouvertement sur les aspects sécuritaires.

Compatibilité améliorée avec la suite bureautique payante Microsoft

La suite logicielle libre LibreOffice est truffée d’améliorations, entre autres dans le domaine de la compatibilité avec les suites bureautiques payantes Microsoft. Beaucoup de petites entreprises déplorent un manque de compatibilité d’OpenOffice.org et achètent la suite bureautique Microsoft Office ; Elles devraient à mon avis commencer par essayer LibreOffice.

Confusion de nom

Le nom « OpenOffice.org » bénéficie d’un certain prestige, logiciel libre phare des années 2000 – 2010, à une époque où les logiciels libres prennent de l’importance. De nombreuses personnes le citent encore de nos jours comme exemple type de logiciel libre. Les développeurs de LibreOffice auraient d’ailleurs souhaité en conserver le nom en associant Oracle au développement, mais ce dernier − mauvais caractère ? − a préféré vendre la marque à Apache. (J’y reviens dans la brève partie historique ci-dessous.)

Avoir dû changer de nom est un handicap pour LibreOffice. Pour le commun des mortels, OpenOffice.org parle plus que LibreOffice, beaucoup pensent que c’est la même chose, mais soyez certains que la différence n’est pas uniquement cosmétique.

Comparaison LibreOffice – OpenOffice

Voici un lien vers une page web bien faite proposant une comparaison approfondie. https://justuto.com/libreoffice-ou-openoffice/

Je cite justuto.com :

Dans cet article, nous vous proposons une comparaison approfondie : Nous partageons l’histoire de ces deux suites bureautiques gratuites, nous comparons leur taille et leurs principales caractéristiques.

Je cite encore :

OpenOffice peut enregistrer des documents Word, mais uniquement au format .doc, qui est légèrement dépassé. L.O peut enregistrer vos documents « texte au format .doc ou .docx », ce qui lui donne un avantage certain.

Un peu d’histoire :

Tout commence en 1985 par la suite StarOffice, rachetée en 1999 par Sun Microsystems, créateur de Java. C’est Sun Microsystems qui a placé le logiciel en Open-Source en 2002, sous le nom OpenOffice.org.
En 2010, Oracle, le géant spécialiste de bases de données rachète Sun pour s’approprier Java, négligeant le projet Open Office.org.
La philosophie d’Oracle étant peu compatible avec l’open-source, nombre de développeurs d’OpenOffice.org font sécession et créent « The Document Foundation » pour proposer LibreOffice.
Sur l’image ci-dessous, on voit un arbre généalogique avec les ascendants et cousins de LibreOffice : Vous noterez que les mises à jour sont représentées par des cercles, voyez la différence entre les lignes verte (LibreOffice) et bleue (Apache OpenOffice).

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Quelques liens :

Pour finir, voici quelques liens Wikipédia qui vous permettront de compléter votre connaissance du sujet.

OpenOffice.org sur Wikipédia

Apache OpenOffice sur Wikipédia

LibreOffice sur Wikipédia

Que se passe t’il pour mes documents ?

Une fois LibreOffice installé, vos documents OpenOffice.org seront directement exploitables par LibreOffice. Dans le cas contraire, un petit clic-droit / ouvrir avec… / LibreOffice Writer (ou Calc) en cochant la case « toujours utiliser cette application pour ouvrir les documents .odt (ou .ods) ».
L’environnement va changer, il ne faut pas le nier, mais beaucoup moins que le changement imposé aux utilisateurs de la suite Microsoft Office à chaque changement de version 🙂

Installer LibreOffice

Rendez-vous sur la page de téléchargement de LibreOffice

Deux versions sont proposées :

  • Une version un peu plus avancée, mais un peu plus risquée en termes de bugs éventuels, sorte de super béta à destination des utilisateurs expérimentés.
  • Une version à utiliser en entreprise, destinée aux utilisateurs prudents.

Faites votre choix.

Vous serez alors conduit vers une page d’attente avec le message ci-dessous. Attention, le bouton vert foncé peut prêter à confusion aux utilisateurs pressés. Ce bouton concerne le fichier d’aide intégré.


Vous avez donc deux fichiers à télécharger, et à installer.

Attention à la présence du mot « HelpPack » (Pack d’aide) dans le nom de l’installeur.

L’installation peut être assez longue. Prenez patience, même si tout semble figé deux ou trois minutes.

Quitter la version mobile